Atelier d’écriture : fonctionnement sur quatre jours

Bon ça y est, après avoir lu et relu les articles de Mallo et Farfa, après avoir retourné les fonctionnements possible, les créneaux disponibles (bah… aucun comme d’habitude…)… Je crois que j’ai fini par trouver quelque chose qui me convient. Voici comment je compte mettre en place un atelier d’écriture « light » qui tienne en une vingtaine de minutes par jour… Tous les jours.

Tous les jours après la pause déjeuner, les élèves participeront à un atelier d’écriture, pendant lequel ils seront répartis en quatre groupes. Chaque groupe fait une activité par jour, sur la semaine, il fera les quatre.

     Voici les quatre ateliers proposés :

– un groupe sera en atelier dirigé avec moi
– un groupe sera en écriture libre
– un groupe fera des exercices de rédaction (voir les gammes d’écriture)
– un groupe écrira sur ses lectures

Je ne proposerai des mini-leçons qu’avec le groupe en atelier dirigé (en tous cas en début d’année). Ce qui fait une mini-leçon par semaine.

Un gros clin d’œil et un énorme merci les filles pour tout votre travail sur ÉCRIT !

 

— BILAN sur l’atelier d’écriture —

 

L’atelier d’écriture est ma meilleure expérience de la période. J’en fais le bilan avec vous aujourd’hui car, je compte le faire évoluer très prochainement.

* Ce que je vais garder *

– Le format de l’atelier (4 x 15mn sur 4 jours) est très léger donc très simple à mettre en place. Même en retard sur les séances prévues dans d’autres disciplines, on ne supprime pas un atelier de 15mn.

– Le fonctionnement de l’atelier avec des équipes de niveaux et de goûts hétérogènes.

– L’utilisation de mini-leçons et l’enseignement de celles-ci en petits groupes : il devient très facile pour les élèves de participer, de manipuler, d’échanger, de s’aider.

* Ce que je vais modifier *

– Je vais glisser de l’acronyme ÉCRIT à une référence aux six traits d’écriture qui me parlent plus.   L’affichage que je consacrerai aux stratégies d’écriture et les fiches de préparation seront modifiées en fonction. Mais cela ne devrait pas entrer en conflit avec le fonctionnement de Mallory et Farfa. Si vous ne connaissez pas les six traits d’écriture, vous trouverez beaucoup d’informations sur les sites de Zazou et Mme Bernice.

– En fin de période, le fonctionnement diffère un peu. J’expérimenterai la semaine prochaine.

Le lundi, après la découverte des critères de réussite du type de texte que j’ai choisi pour la période et qui a été travaillé en TD et après une mini-leçon (utiliser des substituts), toute la classe écrira son premier jet sur une feuille de classeur (et non dans le cahier d’écrivain comme d’ahabitude). Juste après ce quart d’heure, je lance les ateliers. Les activités seront également modifiées.

– un groupe sera en gammes d’écriture
– un groupe sera en illustration (le texte qui vient d’être écrit doit être illustré)
– un groupe sera en lecture autonome
– un groupe sera en entretien avec moi (j’appellerai les élèves viendront à mon appelchacun à leur tour à mon bureau (les plus faibles/bloqués en premier). Ils viendront me lire leur texte et ensemble, nous trouverons des pistes d’améliorations.

— DIAPORAMA pour organiser l’atelier d’écriture —

Voilà le diaporama grâce auquel je présente l’atelier d’écriture au début d’année. Il sert de support « organisationnel » aux élèves par la suite. Les cases blanches (à gauche) servent à écrire les noms des enfants. Sur les cases colorées (à droite), j’indique le matériel nécessaire pour venir travailler en atelier dirigé, le numéro des gammes d’écriture etc. Pour le télécharger, cliquer sur l’image.

Voir mon fonctionnement sur deux jours.

Laisser un commentaire