• La compréhension en lecture : chapitre 7

    Chapitre 7 : les macroprocessus, les textes informatifs

    1. La structure des textes informatifs

    Les élèves ont plus de difficultés à comprendre les textes informatifs que les textes narratifs. Ceux qui sont sensibles à la structure du texte rappellent plus d'informations et des informations plus importantes.

    1. 1. Une classification des textes informatifs

    La classification de Meyer (1985) catégorise les textes informatifs selon les relations logiques de base qui y sont contenues.
    - Description : ce texte donne des informations sur un sujet en spécifiant certains de ses attributs. En général, la proposition principale est présentée en premier suivie de détails.
    - Énumération/collection : Ce type de texte présente une liste d'éléments reliés entre eux par un point commun (ce point commun peut être l'ordre temporelle comme dans la séquence).
    - Comparaison : le texte compare des objets en citant leurs ressemblances et leurs différences.
    - Cause-effet : Une idée est la cause ou l'antécédent de l'autre.
    - Problème-solution : un phénomène et une ou plusieurs solutions possibles.

    1. 2. Le niveau de difficulté des différentes structures

    Gradation de la plus facile à la plus difficile : type de texte séquence, description, comparaison, cause-effet et problème-solution.

    2. Les stratégies de sensibilisation à la structure des textes informatifs 

    L'objectif ne doit pas être que les élèves identifient la structure de texte mais bien qu'ils l'utilisent pour mieux comprendre le texte. Il existe deux façons générales de sensibiliser les élèves à la structure de texte : réaliser des activités qui mettent en évidence la structure de texte à l'aide de représentations graphiques et se servir d'activités comme l'utilisation des indices de signalement, le questionnement dirigé et le résumé dirigé.

    2. 1. Les représentations graphiques

    L'origine des graphiques et leur utilisation
    Les graphiques peuvent être utilisés avant, pendant et après la lecture
    avant : ils sont préparés par le maître et servent de préparation et de stimulation à la lecture
    pendant : il s'agit de graphiques à compléter par les élèves
    après : ils sont construits par les élèves et représentent leur façon de comprendre le texte
    Les graphiques construits par les élèves sont plus efficaces que ceux construits par l'enseignant. Il s'agit d'une activité de traitement de texte en profondeur. Les graphiques peuvent varier d'un élève à l'autre, il existe plusieurs manière de représenter graphiquement un même texte. L'essentiel de cette technique est d'amener les élèves à expliquer comment ils ont construit leur graphique.
    Des réalisations concrètes de graphiques (p.126)
    Pour les textes descriptifs, les graphiques de types araignée ou de type soleil sont les plus répandus.
    Pour les textes énumératifs, les graphiques sont de deux types : liste ou séquence.
    Pour les textes comparatifs, les graphiques mettent en évidence les ressemblances et les différences.
    Pour les textes cause-effet, les graphiques font ressortir la cause ainsi que l'effet entraîné par cette cause.
    Pour les textes problème-solution, les graphiques présentent les deux concepts et parfois, le résultat obtenu suite à l'application de la solution.

    2. 2. L'utilisation des indices de signalement

    Certains mots clés sont révélateurs de certaines structures de texte (ex : d'abord -> séquence ; à cause de -> cause-effet ; caractéristiques -> description ; comme -> comparaison).
    L'enseignant peut commencer par présenter aux élèves les listes d'indices de signalement, mais sans inscrire le nom des catégories. Il les amènera alors à associer chaque liste à une structure de texte. Par la suite, l'enseignant pourra distribuer des paragraphes aux élèves en leur demandant de repérer les indices.

    2. 3. Faire découvrir la structure du texte à l'aide de questions

    On peut aussi présenter aux élèves un enchaînement de questions visant à les aider à cerner les concepts clés et à établir les relations entre ces concepts.

    2. 4. Des résumés à partir de la structure de texte

    On peut s'aider de la structure du texte pour résumer un texte.

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :