• ÉCRIRE

  • Mettre en place l'atelier ÉCRIRE

    Aujourd'hui, je souhaite vous expliquer comment j'installe l'atelier d'écriture en début d'année. C'est difficile pour les élèves qui n'ont pas travaillé en ateliers depuis la maternelle (d'un part) et qui ne travaillaient pas la production d'écrit aussi intensément auparavant. Il faut donc s'y prendre petit à petit.

    Semaine 1 : Lancement de l'écriture

    Tout d'abord, dès la première semaine, je lance l'écriture libre. Les deux premières mini-leçons engagent à écrire ("l'écriture libre") et à écouter ("une étoile ou un souhait"). Lors de la première séance, après la mini-leçon, je leur demande d'écrire une phrase à propos de leur rentrée en CE2. Certains écriront plus, tant mieux. Je donne des thèmes pour l'écriture libre lors de la première période pour aider les élèves. Ils seront ensuite encouragés à s'en affranchir, puis je n'en donnerai plus du tout. Il est très important de prendre un moment pour faire lire les productions des élèves volontaires : on écrit pour être lu. Cette semaine également, je présente le cahier d'écrivain (cette année, j'ai fait les onglets moi-même avec des gommettes). 

    Mini-leçons de la première semaine :

    - l'écriture libre
    - le cahier d'écrivain
    - une étoile ou un souhait

    Semaine 2 : Préparation des ateliers

    Toujours pas d'ateliers tournants... Mais les élèves s'habituent à écrire tous les jours. Cette semaine cependant, il y a moins d'écriture libre car nous préparons l'atelier d'écriture qui commencera la semaine suivante. Après les mini-leçons "écrire sur un livre" et "Les gammes d'écriture", les élèves s'entraînent à ces exercices spécifiques (pour ne pas être démunis lors de l'atelier). Les élèves réaliseront leur "Carte de mon cœur". C'est une banque de sujets possibles, très adaptée aux petits écrivains car très auto-centrée ;) la mini-leçon est en cours de réalisation. Ils écriront également à propos de leur prénom. 

    Mini-leçons de la deuxième semaine :

    - écrire sur un livre (pas d'écriture libre ce jour)
    - la carte de mon cœur 
    - les gammes d'écriture (pas d'écriture libre ce jour)
    - trouver des idées pour écrire
    - le code CHAMPIONS (réalisée lors du créneau d'orthographe)

    Semaine 3 : Lancement des ateliers

    Ça y est, c'est le moment de lancer les ateliers tournants. Je prévois un créneau plus large le premier jour pour bien préparer en amont (deux mini-leçons le premier jour : l'atelier d'écriture + le portrait) et faire un bilan après. 

    Pour le reste, tout est dans la programmation.

    Certaines leçons ne sont pas encore rédigées, mais elles le seront bientôt. Avez-vous des questions ?

    Pin It

    12 commentaires
  • L'atelier d'écriture fonctionnement 2015

    Cette année je dois mettre en place une nouvelle organisation. Je ne serai sur l'école que trois jours et demi. J'ai d'abord pensé faire tourner les ateliers sur trois jours, en faisant trois groupes. Oui, mais ça faisait des groupes de 9 et de 10, beaucoup trop pour avoir le temps de faire parler chaque enfant. Mettre un atelier le mercredi ne me convenait pas non plus parce que la journée est plus courte et surtout, je serai déchargée certains mercredi (un sur quatre). J'ai donc opté pour faire tourner les ateliers sur deux jours, en faisant deux rotations par jour. Mes élèves seront répartis en quatre groupes hétérogènes de sept et les ateliers tourneront le mardi et le jeudi (voir l'emploi du temps). 

    Les quatre ateliers proposés seront

    1. Un groupe en écriture guidée avec moi
    2. Un groupe en écriture libre
    3. Un groupe en gammes d'écriture (voir ici)
    4. Un groupe en suivi de lecture (voir ici)

    Ce sont les mêmes activités que précédemment.

    Deux créneaux différents

    Le créneau du mardi durera 40 minutes
    10 minutes - mini-leçon (introduction collective)
    15 minutes - première rotation
    15 minutes - deuxième rotation 

    Le créneau du vendredi durera 40 minutes
    15 minutes - troisième rotation
    15 minutes - quatrième rotation
    10 minutes - lecture de textes 

    Concrètement, comment ça se passe dans la classe ?

    J'annonce que nous passons aux ateliers d'écriture. Une fois que les élèves sont en position d'écoute, je commence par la mini-leçon si nous sommes le jour 1 ou j'en fais un très bref rappel. Je découvre l'affichage afin que chacun se rappelle de ce qu'il doit faire et de qui est son référent en cas de problème. Je lance le timer sur 15 minutes (voir au bas de l'article) puis je me dirige vers la table ronde et y suis rejointe par les élèves du groupe concerné. Les élèves en autonomie travaillent seuls à leur place. Ils ne doivent surtout pas me déranger pendant le travail de groupe. S'ils ont une difficulté, ils doivent se référer à leur chef d'équipe. Si le chef d'équipe lui non plus ne sait pas, lui seul est autorisé à venir me voir. En début d'année, je choisis les élèves les plus dégourdis mais bien sûr j'essaie de faire accéder chaque membre du groupe à ce rôle. Les élèves doivent écrire pendant 15 minutes mais je les autorise toutefois à faire d'autres activités quand ils estiment avoir terminé : relire leur texte ou des textes précédents, décorer leur cahier en illustrant un texte par exemple, finir un suivi de lecture, lire un texte à un camarade ou se faire lire un texte par un camarade. (Il faut que je fasse un affichage là-dessus ;)  

    L'écriture et la correction des textes

    Après que les élèves ont bien travaillé* sur le type de texte étudié cette période, ils vont écrire leur premier jet. À ce moment, pendant une semaine, le fonctionnement diffère. 

    Le premier jour, les élèves écrivent tous leur premier jet en même temps, sur une feuille. Je récupère ces premiers jets et pendant le week-end, je les lis et je les classe en quatre paquets : 

    1. élèves n'ayant pas besoin d'entretien (correction orthographique et puis conseils simples comme "trouve un synonyme"), 
    2. élèves ayant besoin d'être vus rapidement afin de leur expliquer quelque chose qui ne peut être dit clairement à l'écrit, 
    3. élèves ayant besoin d'un entretien : plusieurs difficultés à élucider ensemble,
    4. élèves ayant besoin de passer par la dictée à l'adulte (ça a pu m'arriver en CE2 : pensée très confuse, pas de ponctuation, écriture illisible…).

    La semaine suivante, cela m'aide à m'organiser pour que tout tienne. Il m'arrive de prendre un créneau d'APC pour les besoins de types 4 et parfois de type 3. Je prends les élèves par créneau comme lors des ateliers dirigés mais je ne vois que les élèves qui ont besoin d'être vus (type 2 en premier, puis 3). Ça doit faire 3 ou 4. Parfois quand je n'ai pas eu le temps de finir avec un élève ou qu'il peine à améliorer son texte je le prends en entretien le matin, pendant la lecture autonome.

    Je ramasse ensuite les deuxièmes jets et les évalue. Je rends les textes à chacun individuellement en expliquant la "notation".

    * formulation hyper correcte ;)

    Comment se passe l'atelier dirigé ?

    L'atelier dirigé a pour but d'enseigner et de pratiquer des compétences nécessaires à la réalisation d'un type de texte. En faisant ma programmation des mini-leçons, j'ai établi -par exemple- que pour écrire un haïku, il pouvait être intéressant d'apprendre à construire des phrases exclamatives (parce qu'elles y sont fréquentes) ou de se sentir poète. 

    Sur l'affichage j'ai indiqué aux élèves avec quel matériel me rejoindre à la table ronde. La plupart du temps, il s'agit de leur cahier d'écrivain et de leur trousse. Quand ils arrivent, ils se débarrassent de ce matériel en l'empilant au centre de la table. Ils doivent être en position d'écoute en début de séance car il ne faut pas perdre de temps. Quand tout le monde est attentif, je commence par la mini-leçon (elle a été faite une première fois en collectif mais brièvement, et peut-être que nous nous rencontrons trois jours après !). Cette mini-leçon comporte des exercices de pratique guidée qui peuvent être réalisés pendant l'introduction collective ou pendant l'atelier dirigé. La pratique autonome elle, correspond à un moment d'écriture, elle a donc toujours lieu en atelier dirigé.
    Entre les moments de l'explication et le moment de l'écriture il y a un troisième temps, très important : la planification et la verbalisation.  Je répète beaucoup aux enfants qu'ils doivent réfléchir avant d'écrire. Nous le faisons ensemble. Les élèves réfléchissent, visualisent, font un projet d'écriture (j'encourage certains à mettre la tête dans leurs bras pour se concentrer). Ensuite, chacun a son tour verbalise auprès du groupe son projet. A ce moment, je peux donner l'orthographe de certains mots sur un tableau velleda. Quand le projet tient la route et correspond aux attentes, je donne mon feu vert pour l'écriture. Avec certains, cette phase est très difficile, rien ne sort. Il faut patienter et encourager, ça finit par venir et parfois on est très surpris. Si on a le temps, les élèves lisent ensuite les quelques lignes rédigées à leurs camarades. Les élèves frustrés qui auraient bien aimé avoir dix minutes de plus, sont encouragés à poursuivre sur leur temps libre. Je récapitule :

    1. Explication 
    2. Pratique guidée (écriture collective) 
    3. Pratique autonome : planification - verbalisation - écriture
    4. Synthèse : lecture des phrases, des textes (parfois cette phase saute faute de temps mais elle a lieu plus tard en grand groupe).

    D'autres articles sur le sujet :

    Ma programmation 2015/2016
    Les mini-leçons
    Les gammes d'écriture
    Mon fonctionnement sur quatre jours

    À venir un article dans lequel j'explique la mise en place de l'atelier. Si vous avez des questions, n'hésitez pas, ça enrichira l'article.

    Pin It

    7 commentaires
  • L'année prochaine, je serai PEMF et donc, je serai à trois quart temps. Je compte faire tourner l'atelier d'écriture sur trois jours (si j'y arrive !). Par ailleurs, mes élèves ont parfois vraiment buté sur des consignes cette année (et les petits loulous qui m'arrivent sont d'un niveau inférieur paraît-il). J'ai donc simplifié les gammes d'écriture.

    Les voici !

    De nouvelles gammes de lecture

     

    Pin It

    9 commentaires
  • Leçon à manipuler : les mots fatigués

    Voici la première leçon à manipuler ÉCRIRE. Elle illustre la stratégie "Remplacer les mots fatigués" qu'on aurait tout aussi bien pu appeler "Utiliser des synonymes pour ne pas lasser son lecteur", mais… L'idée de mots fatigués parle bien aux enfants !

    Vous pouvez trouver la mini-leçon ici.

    Vous trouverez dans ce dossier deux mises en page différentes. La mienne et une vierge pour vous laisser libres de choisir les mots que vous ne supportez plus ;) 

    Dans tous les cas, on écrit au dos de chaque coussin, les synonymes possibles.

    leçon à manipuler : les mots fatigués

    N'hésitez pas à me faire un retour si vous utilisez ces leçons…

    Pin It

    4 commentaires
  • De nouvelles mini-leçons ÉCRIRE

    Voici trois nouvelles mini-leçons ÉCRIRE :

    - relire ses phrases
    - relire son texte
    + l'affichage sur ces stratégies 

    - les mots fatigués

    À venir, la leçon à manipuler sur les mots fatigués...

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique