• Cerveau droit et cerveau gauche

    • Cerveau gauche, cerveau droit : introduction

     

    Le cerveau est divisé en deux hémisphères séparés et fonctionnant différemment. Le cerveau gauche aime et recherche l’ordre. Il est logique, littéral, linguistique et linéaire (organise et ordonne les éléments). Le cerveau droit, lui, est émotionnel et non verbal. Il s’intéresse à la vision d’ensemble, il est intuitif, expérienciel. Les enfants ont un hémisphère droit dominant, surtout jusqu’à l’âge de trois ans. Ils vivent dans l’instant et ne maîtrisent pas encore la logique, le langage. Les responsabilités et le temps n’existent pas. Quand l’enfant se met à demander « pourquoi ?» à tout bouts de champs, c’est signe que son cerveau gauche se développe.

     

    • Deux moitiés forment un tout

     

    Pour mener une vie équilibrée, il faut que nos deux hémisphères collaborent. Le cerveau est d’ailleurs construit en ce sens : le corps calleux relie les deux hémisphères par un ensemble de fibres. Pour que nos enfants soient intégrés horizontalement, il faut qu’ils accordent autant d’importance à leur logique qu’à leurs émotions. Le débordement d’émotions, comme le désert émotionnel sont dangereux. En aidant nos enfants à connecter leurs deux hémisphères, nous leur permettons de naviguer sur la rivière du bien-être évoquée précédemment. 

     

    • Comment aider votre enfant à exploiter les deux côtés de son cerveau ?

    Cerveau droit et cerveau gauche 

    Cerveau droit et cerveau gauche

     

    • Expliquer à votre enfant les deux parties du cerveau

     

    Il peut être utile d’expliquer à votre enfant comment fonctionne ses deux hémisphères cérébraux. Pour cela, voici deux supports.

     

    - Une planche de bande-dessinée :

    Cerveau droit et cerveau gauche

     

    - Une vidéo :

     

     

    Note de Mélimélune : attention toutefois, cette distinction cerveau gauche cerveau droit est déjà décriée par les neurosciences. Tout d'abord, les deux hémisphères ne sont pas distincts et communiquent en permanence, ensuite, la prédominance de l'un ou de l'autre est sans cesse remise en question par la plasticité cérébrale. Il n'en reste pas moins que la distinction entre pensée logique et émotions est intéressante à aborder avec les enfants…

     

     retour au sommaire

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Avril à 12:36

    Autant je suis d'accord pour dire qu'il y a bien différents types de fonctionnement cérébral, autant comme tu le précises, cette distinction droite/gauche est souvent remise en commun, ça serait un neuro-mythe comme on l'entend (tout comme on remet en cause les intelligences multiples, comme si un enfant avait une intelligence unique).

    Je serais donc plus enclin à parler d'articulation entre logique intellectuelle et émotions.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :