Pédagogie

Le cerveau

J’aimerais attirer votre attention sur un article très intéressant que j’ai découvert grâce à tweeter : « Ce que les enfants devraient apprendre sur leur cerveau à l’école ». Les recherches citées par Caroline dans son article, montrent qu’apprendre le fonctionnement de notre cerveau nous aide à l’utiliser.  

La différenciation dans ma classe

Différencier le travail des élèves m’a toujours paru essentiel, mais pour être honnête, au début de ma carrière, c’était seulement dans un coin de ma tête parce qu’il fallait d’abord apprendre à « faire la classe » et à capter le maximum d’esprits. Pendant plusieurs années, j’ai bricolé – la bricole c’est fondamental dans notre métier 😉 – et maintenant, mon bricolage commence à prendre forme. C’est loin d’être parfait mais j’ai tellement galéré que je partage.

Les cartes mentales

En me promenant sur EDP, j’ai recroisé sur mon chemin, l’idée des cartes mentales (ou cartes heuristiques, mindmap, arbre d’idées etc). Je trouve le système très intéressant : il s’agit pour faire simple, de schématiser les connaissances, mais Dame Dubois vous en parle beaucoup mieux que moi, ici. Je souhaiterais améliorer l’efficacité de mes affichages ou compléter mes leçons. Je réfléchis par exemple à un affichage pratique et cohérent sur les fonctions dans la phrase…

Interrogations sur mon fonctionnement et… le vôtre !

Je me pose des questions sur mon fonctionnement pour les disciplines d’histoire, géographie, sciences et instruction civique. Jusque là, j’ai toujours travaillé comme suit : à chaque jour de la semaine, sa matière (mardi histoire, jeudi géo etc.). Quand les séquences se terminent, j’évalue. Cette année, comme les précédentes, je constate que pour mes élèves (et leurs parents !), il est difficile de mener de front les apprentissages parallèles de toutes ces leçons.