Lecture à deux

Lecture à deux

Cette semaine, nous avons commencé la mise en place de la lecture à deux. Les enfants sont ravis !

Lire à deux : pourquoi ?

1. Le plaisir
Lire à deux est très motivant pour les élèves qui sont ravis d’aller s’asseoir en fond de classe (ne serait-ce que pour une dizaine de minutes !) avec leur partenaire de lecture.

2. La motivation
Lire à son copain donne envie de bien lire, de mieux lire. Entre camarades, on s’encourage, mais aussi on se questionne, on cherche à vérifier la compréhension de l’autre, on discute, on argumente.

3. Le sens
Lire à haute voix donne du sens au travail parfois très lourd, fourni par certains faibles lecteurs. 

Lire à deux : comment ?

1. Chacun à son tour
Le temps de lecture à deux étant sur le créneau de lecture autonome, il convient d’être très discret pour ne pas gêner les autres. J’ai ainsi expliqué aux élèves, qu’un seul groupe passerait par jour. Ils attendent leur tour avec impatience. Le premier jour, celui de la mini-leçon sur le sujet, ils ont choisi librement leur partenaire et se sont inscrit sur une liste, avec un ordre de passage (cette liste est téléchargeable en fin d’article).

2. En respectant des règles de conduite
Règles formulées ensemble et ancrées par l’affichage disponible ici.

3. De différentes façons
À deux, on peut lire :
-en même temps, la même chose, silencieusement (en faisant des pauses régulièrement pour discuter du texte)
-en même temps, la même chose, oralement (en faisant des pauses régulièrement pour discuter du texte)
-chacun à son tour (une phrase chacun, un paragraphe chacun, une page chacun…)
-chacun à son tour le même passage (on essaye de lire mieux que le camarade, de mettre plus le ton)
-si le texte s’y prête, en « jouant » les personnages 

Mon petit bilan : les élèves apprécient énormément, j’en ai même vu quelques-uns s’entraîner pendant la récréation ! Ils respectent parfaitement les règles (trop peur de devoir retourner à leur place…). À la fin, je leur demande toujours de dire de quelle manière ils ont lu, qu’est-ce qui était intéressant..

Les problèmes qui peuvent se poser : un élève à pleuré lors du choix des partenaires (« Bidule a encore choisi Machin, et moi ? Il ne me choisit jamais ! » pas cool, et les élèves qui ont entrepris la lecture d’un roman (bah oui…) étaient un peu déçus de devoir arrêter avant la fin… J’aurais dû les prévenir…

Lecture à deux

Pour en savoir plus :

Zazou

11 pensées sur « Lecture à deux ! »


  1. Zazou468

    dit :

    C’est chouette! Le moment de lecture à deux est un pur délice. On a pafois un peu peur de se lancer, mais c’est tellement enrichissant pour eux et, ce qui nous étonne toujours, c’est qu’ils lisent vraiment et discutent vraiment de leur lecture.
    Pour ma part, cette semaine, j’ai réussi à faire des entretiens indivudlles en lecture durant la lecture ;a deux… c’était un vrai charme!!!
    J’adore ces moments où on se dit que c’est un pur bonheur d’enseigner!!!
    Merci pour le lien!

  2. Mélimélune

    dit :

    Tu as fait les entretiens avec les deux partenaires de lecture ou avec un autre enfant pendant la lecture à deux ? J’ai pô compris…


  3. fofy

    dit :

    si j’ai bien compris seulement deux élèves peuvent lire à deux, les autres lisent seuls? 
    et s’ils n’ont pas fini leur livre au bout des 10 min?
    A quel moment se mettent-ils d’accord sur le choix du livre à lire à deux? 
    J’aime vraiment beaucoup ce fonctionnement pour la lecture! Je suis en train de faire mes voeux pour le mouvement, je serais très frustrée si je n’ai pas un CE1 ou CE2 ou CM… mais bon ça va être un peu au petit bonheur la chance ! Merci encore pour ton partage.


  4. Ermeline

    dit :

    J’aime beaucoup ces moments de lecture à deux! Dans notre classe, nous les vivons de 2 manières: en alternance, nous lisons par deux un livre collectif ou nous lisons un livre choisi par les enfants… un album ou un roman (selon leur envie et leurs facilités face à la lecture) qui sera leur petite lecture suivie.
    C’est moi qui ai imposé les compagnons de lecture après un premier essai de choix que les enfants avaient fait et qui a engendré des disputes dans la cour…

  5. Mélimélune

    dit :

    Oui, je fonctionne comme ça pour ne pas altérer le calme olympien qui règne pendant le temps de lecture autonome ! S’ils n’ont pas fini le livre ils sont frustrés c’est pour ça qu’il faut leur conseiller des textes brefs. Ils choisissent leur livre à l’avance et certains au dernier moment. Dans tous les cas, ils sont prioritaire dans le choix. (en ce moment, ils se battent pour Les Anthony Browne que je leur lis tous les jours. je te souhaite de tout cœur d’avoir un poste classe tel que tu le souhaites ! Courage !

  6. Mélimélune

    dit :

    Ermeline qu’entends-tu par livre collectif ? Un livre que tous lisent à la suite choisi par toi ?


  7. Zazou468

    dit :

    Mélimélune: en fait, ce que je voulais dire c’est que durant le moment de lecture à deux, j’ai pris 15′ pour faire des entretiens individuelles.


  8. Ermeline

    dit :

    j’ai 12 exemplaires de ce livre et ils le lisent par 2 sur le même fonctionnement que la lecture à l’autre. Ils échangent sur leur lecture commune puis cherchent ensemble le sens des mots difficiles… Juste que, ensuite je fais une mini leçon en me servant de ce qu’ils viennent de lire et nous échangeons autour du mur des mots et des définitions trouvées ou pas…

  9. Mélimélune

    dit :

    Ah ! Génial ! Ça ne fait pas trop de bruit ?


  10. Zazou468

    dit :

    mélimélune: ils ont fait une lecture à deux vraiment parfaite!!! D’autant plus que je chuchotte également avec l’élève que je rencontre, cela les incite à chuchotter aussi. Non, je t’assure, ils ont vraiment fait ça comme des champions!!!

  11. pascale
    dit :

    Pour l’entraînement à la lecture à haute voix, j’ai choisi de fonctionner comme suit : 3 élèves s’isolent dans ma petite entrée où ils s’entraînent à lire à haute voix, chacun leur tour, un album (ou une partie) qu’ils ont choisi parmi une liste que je leur propose… Ils auront 3 séances jusqu’au Jeudi am, où ils iront conter leur histoire à un mini-groupe de maternelles… Une mission qu’ils prennent à coeur. Ils auront également à écrire un mini-résumé de la séance: comment a été l’écoute, les petits ont-ils posé des questions, ont-ils su y répondre, etc…
     

Laisser un commentaire